Journal de Lisieux, son canton, son Agglo et du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Adresse postale : 3 rue Marie Curie - 14100 LISIEUX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Remonter Facebook Liens

 

COVID 19 A LISIEUX

 

MISE À JOUR DU 24.05.2021

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 21.05.2021 : Après une période très fluctuante et incertaine, on observe une décroissance très nette. Selon le professeur Raoult, ce serait dû plutôt à une saisonnalité du virus qu'à la vaccination et le confinement. On verra dans 10 jours s'il était nécessaire de fermer les magasins et les bars. En attendant méfiance quand même.

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 13.05.2021 : On observe effectivement une certaine détente. Toutefois on me signale une fermeture d'un centre de rééducation. Ce matin il y avait beaucoup de monde aux offices religieux et le parking de la basilique était plein avec deux bus, dont des pèlerins Asiatiques, qui ne sont pas venus à la rame comme l'abrutie de Gréta. Ce n'est pas bon signe. Personnellement, refusant le vaccin, je ne participerai pas aux agapes le 19 en terrasse, trop dangereux avec des zozos qui croient au père Noël. C'est clair, si ceux qui vont s'estimer protégés par le vaccin alors que le Professeur Raoult voit arriver des imprudents malades huit jours après le deuxième injection, font les cons, va y avoir de la casse. 

 

 

MISE A JOUR DU 21.04.2021 : Ce n'est pas très brillant, et la preuve de l'inefficacité du couvre feu actuel à 19h et de la fermeture des magasins, car la vague des contaminés venus de la région Parisienne lors du brassage de Pâques est passée depuis 18 jours. Les hôpitaux de Lisieux et Criqueboeuf sont pleins, dont des malades amenés de Rouen et Evreux, certains par hélicoptères (ce sont des informations officieuses bien entendu, omerta habituelle de l'ARS). Il n'est pas précisé dans les statistiques ci-dessous si les malades venus de l'extérieur du département sont inclus dans le Calvados ou pas, ce qui fausse tout.

Pas de nouvelles de Mélenchon parti au Chili faire son cinoche, ce qui est déjà inadmissible car le citoyen lambda est limité à 10km, ni s'il va aller en confinement à coups de faucilles.

 

MISE A JOUR DU 12.04.2021 : C'est confirmé par des articles de la presse aux ordres qui indiquent que les hôpitaux de Lisieux et Criqueboeuf (celui des copines des marquises de la côôôte du 21ième arrondissement) sont pleins, avec les dents du fond qui baignent. On en est pas encore aux parigots qui sortent les pieds devant de leurs brancards empilés dans les couloirs des urgences, mais ça vient. Merci Macron d'avoir permis à ses potes de l'oligarchie de faire exode vers la province pour pouvoir annoncer fièrement que ça va mieux en Ile de France, forcément 20% de la population est partie.

Les chiffres ne sont donc pas bons pour le Calvados, ça devrait se calmer, mais bon. A noter que les statistiques sont faussées le dimanche où les sorties sont plus rares. A voir donc ce soir.

 

MISE A JOUR DU 20.03.2021 : Il est exact que ça a du mal à baisser dans le Calvados. Un honorable correspondant signale qu'Honfleur était noir de monde le week-end dernier, à tel point qu'il n'a pas fait son footing. On voit quand même une amorce de chute. Sauf que comme le PAYS d'AUGE le rapporte judicieusement, les fuyards de parigots têtes de veaux ont pris la tangente hier et probablement aujourd'hui. Il faut donc s'attendre à voir arriver ces abrutis encombrer NOS urgences, car les variants te cognent la gueule et t'expédient en trois jours en réa. C'est une méthode comme une autre pour soulager les banlieues surpeuplées en effervescence pour cause de trafic de drogue perturbé : envoyer les débiles chez les ploucs.

En plus ces tarés vont rendre visite à leurs vioques pour raison d'héritage, on sait jamais, et contaminer les EHPAD, comme ceux de Pont l'Evêque (où ils avaient été vaccinés) et Equemauville.

Un conseil : si tu vois une plaque 75 ou 93, méfie té, méfie té cor, méfie té toujou.

Pour les hélicoptères de députés de l'Oise, confinés avec distance maxi de 10km théoriquement, qui se crashent, le problème est réglé. Toujours pas d'enquête ouverte : https://www.bea.aero/ . Il faut dire que se péter la tronche après avoir fait plusieurs rotations dans un hélico de fabrication maison, ça fait désordre.

 

 

MISE A JOUR DU 09.03.2021 : Alors qu'hier les résultats semblaient s'améliorer, on revient au plateau. Effet des vacances où de nombreux "Parigots" sont venus se planquer dans nos contrées, à l'instar du camarade Olivier DASSAULT qui lui est venu en hélicoptère ce qui ne lui a pas vraiment réussi ?

L'épidémie étant en train de s'effondrer un peu partout dans le monde, nous devrions quand même voir venir une éclaircie.

 

MISE A JOUR DU 03.03.2021 : Bien que l'épidémie dégringole très vite dans le monde entier, dans nos vertes campagnes, il faut reconnaître que ça stagne. Vu l'agglutination des troupeaux de gogols irresponsables sur la côôôte, c'est un peu normal. Le deuxième exode massif de "parigots" qui va avoir lieu à partir de demain jeudi, presque un an jour pour jour, ne va pas arranger les choses. La très Stalinienne ARS, si elle fait des statistiques supposées honnêtes, évite évidemment de préciser quels sont les "bien fait pour ta gueule" (sic le Préfet Lallemand), qui se sont fait contaminer par les fuyards. Il y en a quand même un ou deux par jour qui ressortent les pieds devant de réa.

Conclusion : évitez de vous retrouver dans les bancs de poissons grégaires et abrutis, baladez vous... en ville ou dans les bois loup y es tu. Une bonne mesure consisterait d'ailleurs à intercepter les 75 et autres neuf cube pour les empêcher de venir nous traîner dans les pieds au marché, ce qui s'était passé le samedi d'après les municipales avec les comportements habituels d'arrogants friqués. On appelle cela le confinement ciblé.

 

MISE A JOUR DU 22.02.2021 : Ca devient de plus en plus paillard, avec des vaccinés qui tombent comme des mouches à l'hôpital de St Lô ou à l'EPHAD de Pont l'Evêque, épargné jusque là, la moitié des résidents et un tiers des soignants au tas. Histoire de rigoler un peu plus signalons que les équipes de piquouseurs fous vont débouler dans les maisons de retraite de Lisieux. Comme ils viennent de l'extérieur et sont obligés de faire groupir du fait du délai de conservation très court des vaccins ARN c'est de l'abattage comme dans un BMC (Bordel Militaire de Campagne). Résultat des courses début de semaine prochaine.

La glandasserie boboïde aidant, ça cogne à Nice, avec le faisant Estrosi qui fait son cinoche depuis un moment pour s'accaparer les vaccins pour sa populasse de vieux schnocks friqués. On apprend quand même au passage que le quartier de l'Ariane, une ZUS, est à un taux d'incidence de 1000, apparemment difficile de contenir le virus Marseille 4 importé en septembre du Maghreb par les fuyards qui se sont réfugiés au bled lors de la première vague, le tout arrosé par quelques clandos contaminés, dans cette zone de non droit où pullulent fichés S et anciens combattants du djihad.

Pour le Pays d'Auge, le danger public c'est le parigot, dont certains orthodoxes qui ont posé quelques soucis en Israël. Il paraît qu'il y a même un ghe... pardon, un quartier dédié.

 

https://www.estrepublicain.fr/sante/2021/02/08/covid-45-residents-d-un-ehpad-testes-positifs-quinze-jours-apres-avoir-ete-vaccines

https://www.midilibre.fr/2021/02/09/covid-19-18-cas-de-variant-sud-africain-et-2-morts-dans-un-ehpad-de-moselle-malgre-le-vaccin-9362587.php 

 

MISE A JOUR DU 17.02.2020 : Hypothèse, relâchement, on se croit immunisé, ou les équipes qui sont venues vacciner étaient positives. A noter que cette maladie est aussi une peste nosocomiale avec distribution gratuite en milieu confiné, surtout par les climatisations ou ventilations.

 

https://www.breizh-info.com/2021/02/15/159061/vaccination-delawarde-covid-19/ 

 

MISE A JOUR DU 16.02.2020 : Excellent article du Gal(2s) Delawarde. Alors que la pandémie régresse partout très vite (ce n'est pas l'effet des vaccins), la France reste sur un palier légèrement décroissant, ce qui est le cas pour le Calvados. Il convient donc de rester prudents et d'attendre un net décrochage avant de solliciter la réouverture de nos bistrots, de la piscine et des salles de sport. Population du Calvados 800000...

 

https://www.wikistrike.com/2021/01/les-chiffres-finiront-par-parler-a-quoi-jouent-ils.html 

 

MISE A JOUR DU 23.01.2021 : Excellent article qui décortique les manipulations statistiques de la très Stalinienne ARS, et si on gratte un peu on va probablement remonter jusqu'au croque-mort de service. Le plus bel exemple de truandage est celui des Côtes d'Armor, pour un patient en réanimation, le taux d'occupation est de 22.8% (?) ce qui implique qu'il n'y a que quatre lits covid dans ce département, alors qu'il y en avait au moins 17 lors de la première vaguelette.

S'ajoutant au loup soulevé par les journalistes de Nice Matin (différence de 50%) on voit bien que les chiffres déversés à la téloche aux ordres sont faux.

 

MISE A JOUR DU 20.01.2021 : Même s'il y a eu un petit rebond hier, hospitalisations et réanimations dégringolent et surtout IL N'Y A PAS EU LE SURSAUT DE CONTAMINATIONS annoncés pour Noël et le jour de l'an. Il n'y a plus que 16 personnes en réanimation, c'est donc stupide de fermer à 18h POUR LE CALVADOS. Le site ci-dessus permet de faire le tour des départements, par exemple le maire de St BRIEUC a raison de râler, il n'y a plus... qu'une seule personne en réanimation dans son département.

Par contre, pour les fanas de vaccination, avant d'aller vous faire piquer comme des abrutis, lire l'article et regarder la vidéo (censurée pendant la nuit) qui suivent.

Conclusion : ça commence à bien faire, et la rébellion que redoute tant la macronie est en marche. Moi le premier.

 

 

https://ripostelaique.com/et-si-le-vaccin-pfizer-augmentait-la-mortalite-du-covid.html 

 

MISE A JOUR DU 20.01.2021 : Article accablant de Gérard Délépine, documenté, et donc imparable. Tout se passe comme si l'épidémie était accélérée par la "vaccination".

 

https://www.tvlibertes.com/ 

 

MISE A JOUR DU 17.01.2021 : Cette vidéo d'une spécialiste de l'ARN, pas vraiment rassurante sur les faux vaccins mais vraies thérapie géniques, a été censurée et a provoqué le blocage de la chaîne TV LIBERTES sur You Tube. En gros, elle dit que s'il est normal de soigner des malades avec de l'ARN quand il n'y a pas d'autre solution, injecter de l'ARN à des personnes en bonne santé aura des résultats imprévisibles, dont "l'orage de cytokines".

La vidéo précédente de cette dame a atteint 1.5M de vues, mieux que le sulfureux Gérard Fauré, comme quoi le public n'est pas encore complètement lobotomisé. Ca doit vraiment être la panique à bord chez Pfizer et Moderna.

 

MISE A JOUR DU 06.01.2021 : J'ai fini par tomber sur un site assez clair, mais méfiance, c'est de l'officiel venant des hôpitaux et du Goulag ARS, on peut sélectionner son département, celui du Calvados comporte 800000 habitants. On remarque que les entrées à l'hôpital sont très faibles (voire négatives) puisque c'est le critère principal. Le fait qu'il y ait deux pics s'explique par des mutants du virus (dont un mutant importé d'Afrique du nord par Marseille) comme le démontre brillamment le Pr Raoult dans sa dernière vidéo (où l'oligarchie s'en prend plein les masques). D'ailleurs il signale qu'il a 25 cas de personnes faisant une deuxième fois la maladie, l'avoir eu une fois n'immunise que de manière relative. Il indique aussi que les contaminations se font principalement en intra-familial, les positifs doivent s'isoler drastiquement de leur propre initiative.

Pour moi, on peut ouvrir les bars et restaurants et les lieux culturels, maintenant que tout le monde est habitué à la discipline des mesures d'hygiène, qui ont provoqué d'ailleurs une baisse spectaculaire des cas de grippe, de gastros, de bronchiolites. Ceci au moins pour les départements vertueux comme le Calvados.

 

 

 

MISE A JOUR DU 21.12.2020 : Damned, ça se rapproche. Comme ils fréquentent les bouges du quartier, et ne sont pas insensibles aux charmes de certaines tenancières, un petit test dans les commerces peut être ? Il se murmure que chez les perdreaux à plumes bleues cela ne va guère mieux. Bon, ça a du bon, pendant qu'ils sont à l'isolement, traînent pas dans les rues pour chasser le noctambule en infraction.

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=Qm_ZN9PRE2o 

HOLD UP :   https://youtu.be/JDPwxA2IlR0 

MISE A JOUR DU 13.12.2020 : Après l'hécatombe dans les EPHAD (voir les vidéos pour en avoir les explications), il semble que les contaminations se fassent par saupoudrage et en milieu familial. Si vous connaissez quelqu'un de contaminé, visionner d'urgence la vidéo MAL TRAITÉES, en combinant chloroquine, azythromycine, zinc, vitamines D et C sous contrôle d'un médecin cela devrait bien se passer. En préventif, vitamines D et C, éventuellement du zinc (voir avec votre pharmacien ou les magasins bio qui vendent des compléments alimentaires. 

Pour le département du Calvados on est dans les 7 entrées par jour à l'hôpital et une en réanimation et un mort. Arrêter l'économie et nous enfermer pour si peu est une véritable manipulation totalitaire.

 

 

CA COGNE DANS LES EPHADS

 

MISE A JOUR DU 03.11.2020 : Ca va pas fort au CCAS, dans les maisons de retraites derrière l'hosto non plus (4 "cas"). Le problème est qu'à chaque fois que les abrutis du gouvernement annoncent quelque chose, cela entraîne des déplacements massifs de paniqués "qui en profitent avant que ça ferme". D'où l'engorgement du Leclerc pendant deux jours, des visites à répétition avant de laisser choir les vieux comme avant dans les maisons de retraite, et la ruée sur les rayons jouets avant demain. Le remède est pire que le mal, alors que dans nos commerces on peut réguler les flux. Le mignon de Macron, Gabriel Attal, la coqueluche LGBT, en rajoute une couche en annonçant un couvre-feu par dessus le marché. Les backroom du Sentier apprécieront.

 

MISE A JOUR DU 02.11.2020 : Après celui de la Barillière, c'est au tour du fameux EPHAD Villa Bérat. En effet, dimanche matin vers 11h20 sortait les pieds devant une mamie cornaquée par deux cosmonautes. On murmure que le CCAS, en contact avec les K-sos du "quartier est de Lisieux" ne serait pas épargné et fermé. Nos chers fonctionnaires à la garantie de l'emploi se sont ils claquemurés morts de trouille (car le gouvernement a été clair, au boulot) ? On apprend que la CAF de HOTVIL est aux abris, mais "joignable". Qui va taper du poing sur la table pour réouvrir ces services publics indispensables "aux plus fragiles d'entre nous" ?

Histoire de rigoler un peu plus, j'ai prévu une tournée des humanistes donneurs de leçons avec notre pognon pour voir un peu si comme la dernière fois ils ont abandonné leur gagne-pain (car l'assisté est une source de revenus). Rappel, à ma connaissance, seule l'épicerie solidaire et néanmoins partiellement halal était restée ouverte le premier coup. Au charbon, l'humanitaire c'est quand ça va mal, d'autant plus que c'est avec les sous de la population "normale".

Notons un article intéressant du PAYS D'AUGE sur l'hôpital qui laisse la parole aux syndicalistes. Evidemment, ça pleurniche, mais il y a de quoi. Solution de la direction, des... massages. Comme dirait Coluche, si, si, ils le disent. Après tout dépend de la masseuse. On apprend au passage qu'ils ont collé les covid-19 dans le service de... pneumologie, avec la clim distribution gratuite (rigolez pas, au CHU de Caen, un dingue nommé Le Coutour avait mis les SIDA dans le même couloir que les maladies tropicales).

 

MISE A JOUR DU 28.10.2020 : Comme dit précédemment, il est difficile au citoyen lambda --dont votre serviteur-- de se faire une idée du risque qu'il prend quand il est dans le créneau "vieux", du fait de l'omerta totale de l'ARS sur les lieux réels de contamination et les profils de population concernés. Pour ce qui regarde la Barillière à St Désir, ils ont bien été obligés de cracher le morceau vu qu'il y aurait eu entre 40 et 50 "cas" et quatre macchabées sortis les pieds devants.

D'autres bouteillons circulent sur l'EPHAD BERAT. A la mairie, pour faire des claquettes sur facebook, on est fortiche, pour informer la population de manière cohérente, il y a du flottement. Rappelons au passage que not'maire est président du conseil de surveillance de l'hôpital, s'il n'est au courant de rien, ça la fiche mal.

Comme par hasard, comme c'était prévisible, ça dézingue à Honfleur, sur la côôôte, nos chers parigots nous refilent leur chtouille, et à Caen/Hérouville probablement pour d'autres raisons (appartements surpeuplés de clandos, foyers, squats etc...).

Conclusion, on emmerde tous les Français, alors qu'il suffit de cibler les irresponsables.

 

 

AU BOULOT !

 

 

 

MISE A JOUR DU 22.05.2020 : Ces images cruelles illustrent parfaitement la capitulation en rase campagne des sangsues humanitaires qui se sont bunkérisées dès le début du confinement en abandonnant leurs "bénéficiaires" au moment où ceux-ci en avaient le plus besoin. 

La mairie n'est pas en reste, la directrice de cabinet, au lieu de faire le trottoir pour tenter de sauver son salaire en faisant campagne avec SUPER MENTEUR à distribuer des masques, ferait mieux de se remuer pour remettre au boulot la TOTALITÉ du personnel municipal, dont une grosse majorité ont quand même usé et abusé de leurs charentaises. Sous la pression, ils ont quand même remis en service l'espace Victor Hugo pour distribuer des masques... sur rendez-vous. Alors qu'il n'y a plus un virus à l'horizon à Lisieux (selon l'ARS) on reste terrorisé. Je vous préviens, je fais une tournée lundi. Non mais, on vous paye quand même.

Quant à l'argument de la garderie des sales gosses, certes pratique, pourquoi ne pas ouvrir les centres aérés* par anticipation ? Détail, les inscriptions sont reportées au 2 juin, la fatigue sans doute. *En réutilisant des écoles pour respecter les distanciations. Oulà ! mais c'est fatiguant !!!

On notera que la distribution de masques en porte à porte par les sbires de SUPER TROUILLARD a cessé mercredi soir, à mon avis la préfecture a du lui souffler dans les bronches, sans masque. N'empêche qu'en cas de litige électoral, cette distribution hors la loi est un argument solide en cas de litige pour faire annuler l'élection et provoquer une élection partielle selon les règles légales habituelles cette fois.

 

MARCHÉ : CA VA ETRE LE SOUK !

 

 

MISE A JOUR DU 15.05.2020 : SUPER TROUILLARD ne peut pas s'empêcher de nous emmerder et encore et toujours instrumentaliser la situation pour ressasser sa vieille marotte : le MULTIPLEX sur la place de la République (heureusement qu'il n'y est pas parvenu d'ailleurs), et entre autres nous resservir sa navette entre le parking de la gare et le marché (où évidemment il n'y a jamais personne, vu qu'en temps normal le parking est plein). 

Pour cela, il a vicieusement mis des distances stupides entre les étals, et va accueillir tout le monde y compris les camelots, ce qui fait que la totalité de la place devrait être occupée. Du coup les producteurs et marchands vont être obligés de garer leur véhicules dans les rues adjacentes et comme le stationnement est gratuit, les ventouses sont revenues comme les hirondelles : bref, il n'y aura plus de place pour les clients. Le souk total. Vous avez compris, il veut couler le marché.

De plus la dispersion des stands rend impossible tout contrôle en particulier des contaminateurs potentiels que sont les "parigots", qu'il a eu l'imprudence d'inciter à venir. Paris est à plus de 100km ? Pour les prolos, pas pour les bobos trottinettes friqués du 16°.

Pour tout arranger, ce même samedi il va se pavaner en ville avec ses masques, en binôme avec son Athénaïs ? A moins qu'il ait prévu de faire la tournée des EMS (Etablissements médico-sociaux,dont les Ephad) avec passe-droit pour bizouter les mamies qui ont échappé au Rivotril.

En tous cas Pimprenelle (alias Miss Dior) est prête pour la distribution : 

 

 

HUMANITAIRES : TOUS PLANQUÉS ?

 

MISE A JOUR DU 16.05.2020 : Manifestement le court article ci-dessous a été efficace, car les toutes aux abris du CIDFF annoncent que les vacances aux frais du contribuable sont terminées. Bon, faut il que je fasse une petite tournée lundi ? On a dit tout le monde sur le pont, vous avez du boulot, le confinement a bien cogné comme il fallait sur vos brebis égarées, en particulier ceux qui sont atteints de maladies chroniques .

 

 

MISE A JOUR DU 14.05.2020 : Les associations humanitaires, toujours prêtes à tendre la sébile et à pleurnicher des subventions, AU MOMENT OU LEURS PUBLICS ONT EU LE PLUS BESOIN D'EUX, se sont pour la plupart repliées dans leurs coquilles, et, terrorisées, ont déserté et capitulé en rase campagne.

J'ai fait un peu le tour, c'est accablant. Le pire dans le genre est sans doute le CIDFF qui a ramené sa fraise dans le journal pour geindre sur le sort des femmes qui se font taper sur la tronche, tout en restant muré. Les victimes sont priées de téléphoner, avec le portable de leur bourreau ? Or on connaît l'importance d'une écoute humaine dans ce genre de situation. Inadmissible.

La CADA, officine qui materne les clandestins, a laissé également tomber ses clients, les locaux étant fermés (vitres sales). On notera que les consignes de confinement affichées sont traduites en Arabe, en Russe (!) et en Anglais. Comme quoi notre glorieuse administration qui a tout raté sur cette pandémie, se remue les fesses quant il s'agit des petits privilégiés financés par les kouffars.

Etc...

 

ZINZIN Y ARRIVE BIEN

 

 

MISE A JOUR DU 14.05.2020 : Article OUEST FRANCE. Finalement le vaincu, selon ses dires, n'aurait recruté que 10 poilus pour sa distribution gratuite de virus. Pas certain que le personnel de la mairie participe joyeusement un samedi à cette bouffonnerie, d'autant plus qu'ils sont pour beaucoup planqués grave puisque comme je l'ai constaté, SUPER MENTEUR n'a pas réussi à les remettre au boulot pour recevoir du public alors que les commerçants de Lisieux se sont bien organisés.

Exemple caractéristique : le stade ne rouvre que le 25 mai, alors qu'il suffit d'ouvrir les portes. A moins que cette bande de débiles ait prévu de peindre des couloirs sur les pelouses pour un peu plus nous les briser menu.

 

 

SUPER MENTEUR

 

ET LA GROSSE GLANDE

 

 

MISE A JOUR DU 12.05.2020 : C'était sûr qu'il allait encore tout rater. Alors que les décrets de déconfinement permettent de réouvrir presque tout les services publics en zone verte, à Lisieux, c'est tous aux abris, bien planqués ou un bon paquet à se glander à la maison. Tour en ville ce matin histoire de vérifier sur le terrain. La mairie est fermée, un comble, le CCAS, le stade, le jardin public, l'espace Victor Hugo (vide), et pour ce qui concerne l'agglo, la Médiathèque (vide), le musée et le château de St Germain de Livet, lieux où il n'y a aucun risque. Et sur les portes et accès, pas d'informations, circulez et faites pas suer.

Ils en ont plein la gueule quand il s'agit de pleurnicher sur le sort des entreprises privées et des commerçants, mais ils sont incapables de remettre au boulot une bonne partie de leurs fonctionnaires, dont on a pourtant besoin pour remettre en route la machine économique. Rappel : tous ces gens ont le privilège de percevoir 100% de leur salaire, y compris les adjoints qui devaient normalement s'être fait virer par le suffrage universel, normal qu'ils retournent dare dare au taf. Non mais.

Rien n'a été anticipé. Décision abrutie supplémentaire : la gratuité du stationnement jusqu'en juillet. Résultat, avec la réouverture des magasins, les ventouses sont de retour et comme bon nombre d'automobilistes se sont ramollis de la cafetière en deux mois, c'est le "bordel" complet.

Ca peut tenir jusque samedi, mais dès lundi retour des ASVP avec une tolérance de deux heures gratuites pour faire redémarrer franchement  la fréquentation des commerces de centre ville sans qu'elle soit entravée cette gratuité débile. Retour à la normale fin mai.

Quand au marché du samedi 16, ça va être sans doute l'apothéose du foutoir à la Nanard. Mais il s'en tape, ce qui l'intéresse c'est sa photo dans le journal à distribuer des masques à ses gueux.

 

MISE A JOUR DU 10.05.2020 : Obnubilé par la préparation de sa mascarade, on n'entend parler de rien, le site de la mairie est silencieux sur la reprise. Alors que l'urgence, c'est de remettre en route les services, car en deux mois le souk a dû s'accumuler, sauf si en temps ordinaire on se la coule douce.

Comme il recouvre sa liberté de déplacement, votre journaliste d'investigation préféré va faire un petit reportage pour voir qui est au taf ou pas. Ah j'oubliais ! le traumatisme du confinement nécessite une cellule psychologique. Bon, un petit électrochoc, la menace d'une piquouse de Rivotril et direction le cambouis. 

 

EVH, même pas d'affiche.

 

La mairie est fermée. On ne voit pas pourquoi les commerces sont ouverts et les services publics fermés.

 

4

https://actu.fr/normandie/cricqueboeuf_14202/de-nouveaux-cas-entrainent-reouverture-lunite-covid-19-centre-hospitalier-cricqueboeuf_33506390.html 

 

MISE A JOUR DU 10.05.2020 : CQFD. Les fuyards de l'exode covid-19 retournent se contaminer. Vous avez aimé le cluster de Colmar, vous adorerez celui de Saint Denis.

 

MISE A JOUR DU 09.05.2020 : Tiens donc. A part ça les fuyards de la région Parisienne ne sont pas les principaux concernés dans le Calvados. Dans le même registre, l'hôpital essaie encore de nous faire baliser avec 11 décès (autant dire rien en deux mois), et ne communique pas sur l'origine des contaminés. 

Selon la STASI de l'ARS Normandie, hier 7 cas dépistés pour 3,4M d'habitants. Autant dire que tester massivement ne sert plus à rien, il faut faire comme les Sud Coréens, remonter les chaînes de contamination et surtout empêcher les personnes résidant dans les zones contaminées de se déplacer. C'est le boulot des médecins tenus au secret professionnel.

 

SUPER MENTEUR

 

ET CES MASQUES CA VIENT ?

 

GROS MENSONGE illustré avec une terrasse bondée en plus...

 

MISE A JOUR DU 07.05.2020 : Toujours rien sur le site de la mairie pour la remise en route de la machine. Par contre l'Agglo a mis à jour son site (transport (avec règles de distanciation), déchetterie (il est temps), réouverture de certains bureaux : http://lisieux-normandie.fr/ .

Il essaye de nous faire croire qu'il a eu un ministricule pour lui "demander des renseignements". SUPER MENTEUR, on te demande surtout de remettre en route le commerce de centre ville et de rassurer les clients. Entre autres par exemple assurer d'un stationnement gratuit jusqu'au samedi 16 mai. Entre nous les ASVP se seront bien glandé(e)s pendant 2 mois 1/2 alors que leur utilisation pour réguler l'accès au marché eut été bienvenue.

Il faut aussi reconnaître que beaucoup de commerçants défaitistes, soumis, pleurnicheurs, au lieu de se débrouiller pour livrer ou organiser un drive, se servir des réseaux sociaux pour vendre, ont baissé le rideau et le pavillon en même temps. Car faut pas rêver, les promesses d'aides de l'Agglo et de la mairie, c'est du pipo à douze trous pour se faire mousser. Un certain marchand de chaussure, lui, ne s'est pas laissé abattre et s'est débrouillé, avec selon ses dires des résultats très corrects, mais a eu du mal à convaincre ses voisins.

RETOURNEZ EN CENTRE VILLE DÈS SAMEDI !!! Au moins pour faire du lèche vitrine !

Autre chose : les commerçants devaient bénéficier d'un KIT. Qu'en est il, encore un bidonnage ?

Quant à la reprise des écoles, on risque de rigoler. Bon déjà, actuellement les gosses des personnels étant obligés de bosser batifolent dans la cour de Caroline Duchemin avec des adultes sans masques alors que certains des parents sont en contact avec le virus. Bravo. Bon, rien sur les panneaux d'affichage ni sur le site de la mairie, mais on prend son temps, le 11 c'est la cellule psychologique pour se remettre du splean du confinement, au bout de deux mois de glande avec 2.5Kg en plus en moyenne, faut chouchouter les jupons du mammouth. 

 

 

 

 

INSTRUMENTALISATION ÉLECTORALE ?

 

 

 

 

 

SUPER TROUILLARD/PLAYMOBIL

 

LA MASCARADE !

 

MISE A JOUR DU 19.04.2020 : C'est la foire d'empoigne pour se faire mousser entre le roitelet et Playmobil (François Aubey président de l'Agglo). Evidemment, l'esbroufe la plus rentable actuellement, c'est de promettre des masques à la piétaille, aux gueux, aux sans-dents. Soit dit en passant il n'y a toujours pas possibilité d'acheter des masques en pharmacie, pourtant je vois beaucoup de pékins qui en portent des neufs (pur gaspillage). La flicaille, plutôt que de casser les roustons au promeneur solitaire, ferait bien de poser les bonnes questions : où, quand et à quel prix ? Car il y a eu beaucoup de stocks volés. En acheter sur le marché noir, c'est tout bonnement du recel.

Donc SUPER MENTEUR a cru se rendre intéressant en demandant un devis pour 50000 masques "grand public". Nous sommes 20000, ça fait deux par alcoolique. Ardoise : 350000€, 7€ le bout. Trop cher pour la plèbe et pour des connards qui l'ont viré. Du coup il botte en touche "on va voir". Détail : le montant est en dehors des limites de sa délégation, il faut un vote du conseil municipal. Conseil où ça risque d'être la grosse rigolade vu que les pieds nickelés se sont ramassés un toise électorale historique.  Il aurait mieux fait de la boucler.

PLAYMOBIL s'y met aussi : "il a posté un message sur sa page Facebook révélant l’un des dossiers qui va être voté lors du prochain conseil communautaire, dont on ne connaît pas la date. « Je proposerai dans ces prochains jours de se positionner sur un achat massif de masques pour protéger l’ensemble des habitants du territoire de l’agglomération », déclare-t-il. Il est encore trop tôt pour connaître le nombre exact de masques. Pour le moment, seuls les soignants ont accès à des masques de protection." Plus faux cul tu meurs.

Pour les épisodes précédents c'est par ici.

 

 

 

RÉORGANISATION !!

 

(LEVÉE DE CONFINEMENT 2)

 

MISE A JOUR DU 06.04.2020 : Un des risques de cette situation inédite était de voir les personnes les plus fragiles se retrouver sans les aides qui leur permettent de survivre, car on en est là. J'avais fait part de mon inquiétude au député. Un article aujourd'hui dans OUEST FRANCE indique utilement les numéros de téléphone des principales associations humanitaires. Car le réflexe de toutes ces organisations grassement subventionnées et qui nous donnent des leçons d'humanisme à longueur de temps a été de... fermer ou du moins de ralentir considérablement leurs activités. L'exemple du CCAS, claquemuré, est flagrant.

J'irai vérifier demain sur le terrain pour celles qui ne sont pas citées.

Autre élément de réflexion, les commerçants saisonniers ont reçu leurs collections de printemps, et proposent de livrer ou de remettre des colis à leurs collègues autorisés à ouvrir. Voir la page facebook de Cap Lisieux

En tant qu'ancien de la banque (chargé des TPE), un petit conseil : si vous n'avez pas la trésorerie pour tenir le choc deux mois, il vaut mieux déposer son bilan, qui est un acte de gestion. Ce gèle vos dettes et si votre entreprise est saine, vous bénéficierez d'un plan. Il faut tenir compte du fait que le Tribunal de Commerce sera lui aussi débordé.

Car les aides annoncées de l'Etat sont assorties d'une multitude de conditions. Vu le temps qu'il faut pour remplir le dossier, la facture de votre comptable pourrait bien être supérieure à la prime de misère de 1500€. Pour ce qui me concerne, c'est râpé, je suis à la retraite et supposé pouvoir survivre.

La CCI nous a communiqué le document suivant (et se tient à votre disposition).

 

 

PRÉCAUTIONS A PRENDRE

 

VOIR AUSSI LA PAGE SURVIVALISME

 

MISE A JOUR DU 02.04.2020 : Les Lexoviens respectent globalement les consignes de confinement. Lorsque celui-ci a été mis en place mardi 10 mars, la contamination était quasi nulle. Par manque d'anticipation, de grossières erreurs ont été commises par les élus, en particulier la scène biblique le soir des élections à la mairie, avoir laissé faire la panique dans les magasins le lundi 9, puis avoir laissé les "Parisiens" tous potentiellement contaminés, les fuyards, fréquenter les magasins et le marché sans contrôle.

C'est évidemment l'omerta complète dans la presse aux ordres qui se contente de statistiques générales et n'indique pas où se trouvent les "clusters" (en Français grappe), ce qui permettrait de renforcer les précautions et protéger la population autochtone saine de corps et d'esprit.

Vu la situation critique dans les banlieues (pour ne pas dire ZUS) et les comportements à risques des chances pour la France, il faut s'attendre à voir débouler des populations encore plus potentiellement contaminées qui vont loger dans les cités chez la famille élargie (cousins, "connaissances", aidées par des associations "culturelles").

Nous en sommes donc réduits à des "bouteillons". Il semble qu'il y ait un gros soucis à Ouistreham où le mélange détonnant de migrants, de gauchiasses qui les aident, de passagers des ferries et des réfugiés Parisiens soit particulièrement explosif.

La situation sécuritaire à Lisieux, à part quelques chtarbés, est encore gérable par le commissariat. Il est probable que les pénuries dont vont être victimes certaines populations de cigales ne peuvent qu'entraîner quelques "incivilités". Il convient donc d'avoir quinze jours d'alimentation d'avance (pas de sur stockage !).

Pour prévenir les dérives, comme aucune décision n'est prise par un maire qui vient de se prendre une belle baffe, une bonne précaution consiste à commencer à vous organiser avec vos voisins.

 

 

SUPER TROUILLARD

 

COULE LE MARCHÉ !

 

MISE A JOUR DU 15.04.2020 : Il fallait s'en douter, sectaire, borné, scélérat, têtu comme un âne de Moyaux, bête à bouffer du foin, SUPER TROUILLARD refuse la ré-ouverture du marché. Ce n'est d'ailleurs pas sans arrière pensée : dans un mois, le marché sera condamné, car les circuits de distribution et lieux d'achat sont déjà modifiés pour le plus grand bonheur des grosses surfiasses.

Et ça l'arrange, car cela facilitera dans son esprit l'implantation du MULTIPLEX place de la République. Vous avez dit comment ? Il a de la suite dans les idées : un plan de stationnement destiné à chasser les véhicules pour prouver qu'il y a de la place, couler le commerce de centre ville pour favoriser la périphérie et maintenant profiter de manière abjecte de la situation pour virer le marché et le réduire pour pouvoir le caser ailleurs. Vous avez dit comment ?

Ci-dessous le courrier de CAP LISIEUX (signez la pétition) et l'article du Pays D'Auge :

 

Voici plus de trois semaines que notre marché ne s’est plus tenu sur la place de la république à Lisieux, réduisant de fait les possibilités d’approvisionnements des Lexoviens.
Comme nous l’indiquait M Didier Guillaume, lors de son intervention du 12 Avril 2020, « le marché, c’est l’endroit où l’agriculture française passe 30% de sa production de frais, de fruits et légumes », démontrant, s’il était encore nécessaire, la place importante, et complémentaire des marchés dans le paysage économique français.
Rouvrir le marché hebdomadaire de la ville de Lisieux est une nécessité.
Nous avons tendance à constater depuis le début du confinement une augmentation des prix des produits frais. La réouverture du marché permettrait au consommateur de pouvoir avoir accès à de produits de qualité pour un prix abordable, tout en permettant au petit producteur local d’écouler sa marchandise. Ouvrir le marché permettrait donc de maintenir le pouvoir d’achat des consommateurs.
Il est fort à parier que nos petits producteurs souffrent de la réduction de leurs débouchés, les amenant comme dans d’autres secteurs à faire des choix, souvent sociaux, pour limiter l’impact économique. Ne l’oublions pas, la majorité des marchands présents sur le marché de Lisieux sont des entrepreneurs locaux : artisans, agriculteurs, petits entrepreneurs. Ouvrir le marché permettrait donc de maintenir l’activité économique locale.
La mise en place de normes sanitaires et la réduction des intermédiaires permettrait également de réduire les risques de contamination des produits et des emballages. Le risque de contamination en milieu ouvert nous semble moins important. L’augmentation de l’offre permettrait également de réduire la concentration des consommateurs dans les petites et moyennes surfaces et donc de limiter le risque de contamination. Pour les personnes à mobilité réduite, la réouverture du marché est également une nécessité. Ouvrir le marché permettrait donc de réduire les risques sanitaires.
Au-delà de cela, la présence du marché en centre-ville de Lisieux serait favorable aux commerçants du centre-ville. En effet, la synergie entre acteurs locaux n’est plus à démontrer, et la présence d’un flux de consommateurs (maitrisé) permettrait aux commerçants de capter une clientèle leur faisant défaut depuis trop longtemps. Ainsi une personne allant faire ses courses au marché pourrait être amené à effectuer des achats complémentaires dans les commerces de proximité et donc aider les entreprises locales à subsister.
Le centre-ville a besoin d’un moteur afin de passer cette crise dans les meilleures conditions. Ouvrir le marché permettrait donc de soutenir les commerçants du centre-ville.
C’est pourquoi, après avoir consulté ses adhérents, l’association CAP Lisieux, soutient la réouverture du marché hebdomadaire de Lisieux dans le respect des normes sanitaires les plus strictes.

 

 

 

https://actu.fr/normandie/lisieux_14366/lisieux-demandes-une-petition-un-retour-marche-pendant-confinement_32992274.html 

 

 

 

NETTOYAGE PAR LE VIDE

 

A L'USLD (suite)

 

 

MISE A JOUR DU 10.04.2020 : Autre info : les cabinets des médecins sont déserts, soit par trouille bleue, soit parce que les renouvellements des malades chroniques ont été prorogés. Bonjour l'automédication, ca va mal se terminer. Des informations non vérifiées indiquent qu'en fait l'hôpital, comme beaucoup en France, est vide ou presque. 

 

MISE A JOUR DU 10.04.2020 : Ces manoeuvres de chaises musicales seraient une conséquence de la connerie de déménager l'EPHAD de Pont l'Evêque le 16 mars, huit jours après le confinement. Le brassage avec les déménageurs et probablement les familles (venant de Paris ?) a provoqué des contaminations croisées entre les résidents et le personnel (20% en arrêt maladie). Rappelons que le directeur de l'hôpital gère ceux de Pont l'Evêque et Orbec. C'est donc en partie pour recevoir en réa ces malades que l'USLD a été vidé (partiellement). A suivre.

 

MISE A JOUR DU 09.04.2020 : Selon une petite souris, des personnes en soin pour d'autres motifs que Covid-19 à l'USLD (malades longues durée, 40 places, 30 selon d'autres sources) seraient déplacées vers l'EPHAD (54 places) pour "faire de la place", tenez vous bien le critère retenu est que l'équipement en "oxygène mural" permet de faciliter l'installation de lits de réanimation Covid-19. C'est clair, on dégage nos vieux pour faire de la place à des banlieusards contaminés. On espère qu'il ne s'agira pas de wesh-wesh qui ont bravé le confinement. 

Au fait, notre brillantissime président du conseil de surveillance de l'hôpital, renié par les électeurs, SUPER MENTEUR, était il au courant ? 

 

 

 

SUPER TROUILLARD

 

VA T'IL FAIRE FERMER LES TRICHEURS ?

 

 

MISE A JOUR DU 07.04.2020 : OUEST FRANCE. SUPER TROUILLARD nous avait pondu un arrêté pour protéger sa bicoque à HOTVIL. Là, on rentre dans le dur avec les provocations manifestes de nazebroques, ivrognes, fêtards, traîne la rue ethniques, mineurs (à 70% majeurs) plus ou moins isolés, sans oublier quelques bourges en goguette. Il fallait s'y attendre, son couvre-feu mal préparé dégommé par le préfet, les asociaux -- au parfum -- en profitent pour défier, vu la faiblesse.

Ce matin, lors de ma marche le long de la Touques (partie nord), j'ai constaté la présence de canettes et de packs de bière sur les lieux de réunion. Comme le chtarbé s'arsouille en groupe, c'est tout bon pour Covid-19. J'ai déjà signalé des ouvertures tardives d'épiceries théoriquement halal, mais ne pratiquant pas la prohibition, surtout si le koufar est plein aux as en sortant de la CAF. Mais là, un kebab ouvert à 3h du mat, il faut le faire. On apprend au passage que l'heure de fermeture des kebabs est 1h du matin alors que tous les restaurants des faces de craie sont fermés depuis trois semaines et ont été priés par la patrouille de boucler à minuit sans avoir été prévenus à l'avance.

Tenez vous bien, le fameux kebab est celui de la rue Henry Chéron (en face la Pizza Pasta). Fifille est sur la liste de SUPER TROUILLARD. Et parmi les convives "présentés comme ses employés" figurait un certain Jeremy Gouret, conseiller municipal et fils spirituel du roitelet (plus si affinités). Pour cette fois pas d'alcotest, car la dernière fois c'était 2.8g. Si ces informations sont inexactes , l'ECHO JOLI s'engage à rectifier le tir !!!

Pour SUPER TROUILLARD, c'est l'horreur. Il va être obligé de frustrer des adeptes de la religion d'amour et de paix. Bon, on ferme tout ça à 20h, ça évitera que ça traîne sans attestation alors que les blancos de base se ramassent une prune à 135€ s'il se font gauler à plus d'un kilomètre de leur chaumière (sauf Jeremy).

 

 

ILS CRACHENT LE MORCEAU

 

(LEVÉE DE CONFINEMENT 1)

 

https://actu.fr/normandie/lisieux_14366/lisieux-lhopital-fait-face-coronavirus_32687022.html 

 

Cliquer sur l'image

 

MISE A JOUR DU 04.04.2020 : Soyons rationnels. personnellement, ayant vu le coup venir j'ai commencé à prendre des précautions début mars. Un mois après si j'avais dû être malade ce serait fait et vu l'âge du capitaine le cadavre aurait pu prendre la direction des frigos de la SCA Normande, les pieds devant. Pour la très grande majorité des Lexoviens, c'est la même chose. De gros risques ont été pris pour les municipales et avec les fuyards Parisiens, n'y revenons pas.

Il est donc temps de songer à la levée du confinement. Un premier signal à donner est de ré-ouvrir le marché, avec les précautions d'usage, en particulier l'interdire aux fuyards de la région Parisienne. Je pense qu'on peut songer à ré-ouvrir les commerces "non indispensable", quoiqu'un fleuriste n'est pas si inutile pour le moral des troupes. Et dans les champs, ça pousse, c'est le printemps et fin avril, c'est cuit. Avec des règles : un ou deux clients à la fois dans le magasin. Il ne faut pas oublier que les collections de printemps sont soit arrivées soit en acheminement. Mais cette décision n'est pas du ressort du battu de service, mort de trouille au fond de sa mairie. Au fait, savez vous pourquoi il a tenté le coup du couvre-feu ? Parce qu'il habite à HOTVIL et que ça commençait à cramer sérieux à 200m de chez lui. Laxiste toujours, dans le caca un jour.

Mais pour desserrer le confinement, il faut évaluer le risque, et donc savoir ce qui se passe à l'hôpital et le résultat des courses des prélèvements effectués entre autres par le "drive" du labo privé. Le ramassis de nuls de l'ARS, qui ont l'épée de Damoclès de la mise en examen pour empoisonnement (assises) au dessus de la tête, qui ont tout raté et menti, sont par contre très bons pour "compter les mites". Comme j'ai commencé à en parler, et transmis le message à qui de droit, ils sont obligés de cracher le morceau. D'où l'article du PAYS D'AUGE qui précise qu'il y aurait eu le 1/04 à Lisieux 8 réanimations, 10 malades et un mort (chiffres non officiels, l'ARS, la préfecture et la direction du navire en train de couler restant muettes comme des poissons d'avril). Paul Lesigne va t'il être obligé de se rétracter comme le préfet Lallement qui avait balancé en gros que ceux qui n'avaient pas respecté le confinement c'était quand même un peu bien fait pour leur tronche ?

Rappel : le président du conseil de surveillance de l'hosto est un certain Aubril Bernard. 

Par contre pour le nombre de testés positifs,  expédiés en quarantaine, silence radio.

Car les questions ce sont : combien, qui, où et comment ? Population "normale" respectueuse des consignes ou imprudents indécrottables ?

A suivre....

 

BON, LA RÉOUVERTURE DU

 

MARCHÉ CA VIENT ?

 

 

MISE A JOUR DU 10.04.2020 : Planqué sous le fameux canapé du bureau de la mairie, SUPER TROUILLARD est devenu soudainement silencieux. Il faut dire qu'après les avanies de l'arrêté reclaqué et deux de ses co-listiers gaulés à 4 heures du mat par la patrouille au fond d'un Kebab c'est difficile d'être crédible. Et surtout de demander au préfet -- qui l'a dans le collimateur-- d'autoriser la réouverture du marché. Sans compter qu'il faut remettre au taf du personnel actuellement en villégiature à la maison (exemples ASVP). 

Le drame pour le marché centenaire est en train de se jouer car clients et producteurs vont utiliser d'autres circuits de distribution, et pour les faire revenir bonjour. C'est en particulier tout bénef pour son grand copain Frédo 5 zéros, patron du Leclerc. Les grandes surfaces ont semble t'il joué le jeu (en particulier SUPER U et Aldi).

 

 

POUR LA RÉOUVERTURE 

 

DES MARCHÉS !!!

 

 

MISE A JOUR DU 01.04.2020 : Dans un article paru dans OUEST FRANCE, notre ex-grand phynancier à la barbe fleurie toujours conseiller municipal par la bénédiction de Covid-19 (et de frère Gérard Larcher qui a mis tout son poids dans la balance pour maintenir les municipales), soutient l'arrêté de COUVRE FEU retoqué par le préfet. Au passage il est pour accompagner l'activité locale, mais à ce moment là qu'ils rouvrent les marchés. Le député LECLERC, en est réduit à supplier la bande de joyeux fumistes dégonflés de réouvrir avec des arguments rationnels sur sa page facebook. Problème, SUPER TROUILLARD a importuné le préfet, et pour remettre en route il faut lui demander une dérogation. Cornélien non ? Quelle buse ! Voilà à quoi même de fanfaronner pour se faire mousser.

Ce marché devra être évidemment très encadré, clôturé pour contrôler les flux, réservé aux producteurs habituels locaux (pas de camelots) et aux traiteurs de l'Agglo. Il faudra en particulier contrôler les entrées (attestation + prise de température) et empêcher ce qui s'est produit la dernière fois, des comportement inappropriés de personnes ayant fuit la région Parisienne, zone où la contamination est maximale. Selon des témoins, les placiers avaient fait correctement leur travail. La discipline est de rigueur en particulier ne pas toucher les produits, mauvaise habitude qui s'observent dans les grandes surfiasses, qui, elle restent ouverte avec des produits majoritairement importés ou venant de loin. C'est incohérent.

 

MISE A JOUR DU 26.03.2020 : CAP LISIEUX, qui représente non seulement les commerçants, mais aussi les professions libérales et les professionnels du marché va demander à la mairie de revenir sur sa décision de fermer le marché. Ceci en solidarité avec les maraîchers, agriculteurs et producteurs dont la saison commence pour les légumes produits sous serre. Certains ne se remettront pas de devoir jeter leur marchandise alors qu'il est recommandé de consommer des produits frais pour leur apport en vitamines.

 

 

 

SUPER TROUILLARD

 

DÉGOMMÉ PAR LE TA

 

 

MISE A JOUR DU 01.04.2020 : Une petite souris nous a transmis le jugement du TA. Non seulement l'arrêté était pris jusqu'au 31.03 (et est donc caduque), mais en plus notre fumiste qui fait son cinoche pour se refaire la cerise a fait perdre du temps à tout le monde avec les risques de contamination des juges et du personnel du tribunal. Il en prend plein le tronc cérébral et cela devrait ébranler définitivement les pieds d'argile. DEMISSION !!!

 

MISE A JOUR DU 31.03.2020 : In fine le préfet a saisi le tribunal administratif pour dégommer l'arrêté de couvre-feu. Le roitelet a été très maladroit sur ce coup et passe pour une bille, en effet, avant de se lancer dans ce genre d'opération, très surveillée par les préfets, il faut obtenir l'aval tacite. Résultat des courses, les racailles se marrent, une bande a détruit des rétroviseurs en ville dimanche matin à 9h. Et les pompiers risquent de passer une nuit agitée. La "patrouille de la mort" a intérêt à numéroter ses abattis et à coxer l'incendiaire avec tact et délicatesse sinon c'est la bavure façon Théo.

Si la situation se dégrade, car on ignore si des loubards du 93 ont déboulé pour se mettre au vert, il va falloir pleurnicher auprès du préfet pour tailler dans la masse, et c'est pas gagné. Se faire mal voir dans les circonstances actuelles, c'est pour le moins malhabile.

Question aux idiots de village : les glandeurs de la SAGIM ont ils vidé les caves pour que le scénario de la "TOUR INFERNALE" ne se reproduise pas ?

https://www.echo-joli.fr/la_tour_infernale.htm 

Rappel, la grand échelle monte jusqu'au 9ième et il y a 14 étages. Pareil dans les autres immeubles de HOTVIL, et on ne laisse pas traîner des encombrants (la déchetterie est fermée, ça a dû s'accumuler). 

https://actu.fr/normandie/lisieux_14366/couvre-feu-lisieux-maire-invite-prefet-prendre-responsabilites_32626346.html 

MISE A JOUR DU 29.03.2020 : Ca ne m'étonne pas vu son profil psychiatrique. De toutes façons le préfet aura le dernier mot. Du coup son arrêté est un "chiffon de papier". Au moment où il y a le plus besoin de cohésion et de coordination entre la police et la population, car les "actes malveillants" ne sauraient tarde, il pique sa crise. Et n'a donc plus aucune crédibilité vis à vis des forces de l'ordre, qui vont faire leur tambouille dans leur coin. Bravo.

 

SUPER TROUILLARD

 

SE FAIT TAPER SUR LES DOIGTS

 

GÉGÉ DANS LA MISÈRE

 

 

MISE A JOUR DU 28.03.2020 : Le préfet met une grosse beigne dans les gencives de SUPER MENTEUR, et pan sur les doigts, à l'ancienne. Ceux qui suivent se souviendront de cette chère Dorothée, la règle en fer du roitelet, qui terrorisait les ânes de Moyaux.

Il est évident qu'avant de signer un tel arrêté, il faut demander son aval au Préfet (séparation des pouvoirs). Résultat le recadrage est sanglant et il passe pour un guignol. Le plus cocasse de la situation est que si le deuxième tour avait eu lieu, éjecté, il serait confiné avec bonbonne, et là, franchement, bien que ce soit un ennemi héréditaire, je le plains. Cette sale histoire lui fait perdre toute crédibilité, il n'a plus qu'à démissionner. Le préfet peut donc se retrouver à nommer une "délégation spéciale" pour se substituer à la bande de comiques. Je suis volontaire.

Les incendiaires de poubelles et autres monte en l'air du stade doivent se marrer comme des virus et vont évidemment recommencer.

Du coup ça reporte la pression sur la maison poulaga et sa célèbre patrouille nocturne surnommée "Brigade de la Mort" par certains facétieux. On apprend au passage que l'information selon laquelle des renforts de poulets pas encore contaminés par des crachats de wesh-wesh avaient débarqué, était exacte.  Ce qui veut dire que chez les grands chefs à plumes on émet des doutes sur l'efficacité du commissariat.

S'ils ne veulent pas se faire sonner les cloches par le préfet, le père Bertrand pouvant donner un coup de main, il va falloir qu'ils en choppent une paire.

Rude métier.

 

 

 

SUPER TROUILLARD

 

PANIQUE : COUVRE-FEU

 

 

MISE A JOUR DU 27.03.2020 : C'est d'une main tremblotante, le ventre serré par une colique nerveuse que SUPER TROUILLARD s'est senti obligé de signer un arrêté de couvre-feu général de 22h à 5h du matin. Après deux incendies de poubelles à HOTVIL, des dégradations au stade et des chtarbés qui traînent la nuit il était temps. Les pompiers sont déjà en prise de risque quand ils ramassent des contaminés, pas la peine d'en rajouter avec des caillassages. 

Mine de rien, c'est semble t'il la première fois que de tels arrêtés sont pris en France depuis les "heures sombres", sauf peut être pendant la guerre d'Algérie.

Pour le roitelet, le monde s'écroule autour de lui : botter en touche, se dégonfler, naviguer à vue, finasser, enfumer, pratiquer la politique du vélo crevé au fil de l'eau, c'est l'ancien monde. 

Bon, maintenant, faut appliquer. La maison poulaga, s'il y en a encore qui ne sont pas au fond de leur lit avec Covid-19 aux fesses, tombe sur des zombies en goguette, qui savent très bien qu'ils ne risquent rien puisque insolvables et qu'on vide les prisons. Cas cornélien pour le substitut de service qui va les relâcher avec un rappel à la loi, trois pater et deux ave. Surtout si c'est Momo ou Manitas.

La suite ? On a une idée avec le cambriolage d'un magasin de motos à Honfleur. La chasse en bande organisée à la chloroquine ne saurait tarder à venir, de même que le drive gratos chez les grosses surfiasses. 

Au fait, pour le marché noir des masques et des rouleaux de PQ, il fait quoi notre serpillière ?

 

SUPER TROUILLARD

 

ANNULE LE MARCHÉ

 

 

MISE A JOUR DU 24.03.2020 : Le décret précise bien que le maire peut demander au préfet de maintenir le marché s'il estime que la sécurité est assurée et que c'est essentiel au ravitaillement de la population. Résultat les producteur locaux, dont les bios, n'ont plus ce débouché pour vendre leurs productions locales qui commencent à arriver. Il va falloir se débrouiller soit par de la vente directe, soit par des livraisons, soit par des magasins comme le CABAS (rue d'Alençon).

On pouvait aussi tolérer les traiteurs locaux, dont le siège est dans l'Agglo. C'est niet.

Evidemment, exclure les simples revendeurs qui se fournissent à Rungis ou chez des grossistes est logique compte tenu des déplacements et des multiples contacts que cela entraîne. Il nous avait déjà bien coulé le commerce de centre ville avec son plan de stationnement à la con, voilà maintenant qu'il nous extermine nos maraîchers.

C'était prévisible, les Parisiens n'ont pas été empêchés de venir sur le marché et d'après les témoignages des vendeurs ont eu de mauvais comportements à partir de 10h30. Dans OUEST FRANCE on apprend qu'une grosse partie de ceux qui rentrent aux urgences dans nos hôpitaux sont ces fuyards sans vergogne. Merci les riches du 21° arrondissement. Et pour les intercepter et les virer une police municipale aurait été utile. Aller faire ses courses dans les magasins de la côte va devenir dangereux.

On vous tient au courant pour les points de vente possible. Merci à nos lecteurs de nous renseigner echo.joli@wanadoo.fr 

 

 

SUPER MENTEUR EST UN ..... !

 

 

MAJ du 23.03.2020 : C'était sûr que la bande à SUPER TROUILLARD allait profiter de la situation pour jouer les petits pères des peuples couvant des ouailles terrorisées. On voit donc le roitelet sur cette mise en scène abjecte reprise par le clan, la bande de lèche-cul (Thillaye, Mercier, fifille), en train de signer des documents présentés comme de la plus haute importance pour protéger la veuve et le futur orphelin, sous le portrait du Conducatore que le peuple ne va pas tarder à aller chercher pour de bon.

Pimprenelle, aussi surnommée Miss Dior au conseil départemental, on a les moyens de son indemnité quand on ne glande rien comme une certaine Pénélope, est sans doute la plus fayot du lot et nous sort :

 "La discrétion est une vertu silencieuse et la perfection de la raison" -- Un grand bravo à Bernard AUBRIL, Maire de LISIEUX, aux adjoints et conseillers municipaux, aux services et aux agents de la Ville de LISIEUX pour leur travail quotidien au service de l'intérêt des lexoviennes et des lexoviens, dans l'ombre, en toute discrétion, avec efficacité, dans ce contexte si particulier d'urgence sanitaire dans lequel le respect, la solidarité, la bienveillance et l'altruisme se doivent d'être des valeurs prépondérantes.

Pas de bol, en agrandissant la photo on voit qu'il signe sa propre attestation de déplacement dérogatoire comme vulgum pecus. Mascarade !

Encore moins de bol, c'est la scoumoune, une petite souris de l'ECHO JOLI a récupéré le papier le lendemain dans sa corbeille.

Ce n'est même pas la peine qu'il se présente au second tour, une forfaiture pareille, c'est mortel. Le problème est qu'il est du fait des circonstances au pouvoir jusqu'en juin minimum et n'a plus aucune crédibilité. En plus, après cette révélation, Lisieux va être la risée. Monsieur le préfet, pitié, mettez les sous tutelle.

 

 

 Fake news ?

Personne vulnérable, remarquez la petite bête aux pieds de la dame, ressemblant non ?

 

 

 

MAJ du 18.03.2020 : Le rôle du maire est de s'occuper de la ville quand ça va mal, pas de parader et de bizouter. Lui qui a pris plusieurs fois des arrêtés débiles pour essayer de faire peur à des mineurs un peu racailles qui traînent dans les rues en faisant des doigts d'honneur aux caméras que personne ne regarde, n'a strictement rien fait pour contrôler la situation, en particulier le dérapage du dépouillement dimanche soir et le souk dans les magasins lundi. SUPER MENTEUR est en train de monter en grade et se transformer en SUPER TROUILLARD. 

Car il y a d'autres dispositions urgentes à prendre en particulier la protection des services de santé vis à vis de communautés traditionnellement exigeantes ou peu regardantes : hôpital, cliniques, pharmacies, cabinets (envahissement, pillage, vols, cambriolages). C'est là qu'on voit l'utilité d'une police municipale.

Ne serait il pas intelligent de recommander un couvre feu, avant qu'un décret ne l'impose, entre 20h et 6h, ce qui facilite considérablement le travail de la police nationale en réduisant les effectifs nécessaires. Ils vont être sollicités au long terme et pas forcément équipés de protections, autant prendre soin de ces petits poulets fragiles.

Autre exemple : le marché. On fait quoi ? Je pense qu'il faut maintenir l'alimentaire en communicant pour que les consignes de distance soient respectées, il faut bien que les maraîchers puisse écouler leurs légumes de saison qui commencent à arriver. Et pas question que les bobos-trottinettes de la côôôte qui ont déserté les plateaux de télé morts de trouille qu'ils sont viennent traîner à Lisieux. 

Seulement voilà, juridiquement parlant, la fine équipe de bras cassés est toujours au pouvoir jusqu'au deuxième tour, mais côté motivation, vu la gamelle qu'ils ont prise c'est pas ça. Autant se dégonfler, service minimum et frime pour se faire mousser.

Par contre, l'Agglo a été réactive, comme quoi : http://lisieux-normandie.fr/actualite-agglo/information-coronavirus/